samedi 23 avril 2011

Se mettre au vert


Les graines germées, un concentré de vitamines à faire chez soi.
Le printemps est synonyme depuis ma petite enfance de nez qui coule et yeux qui grattent. Aïe, aïe, aïe ! Le vent transporte pollens et graminées, magique migration qui fait de moi une loque. Et pourtant, j'aime observer la belle renaissance de la nature qui s'étire et prend son essor dans une joyeuse verticalité au moment même où je me ratatine sur mon paquet de kleenex...

Pour accompagner le bouquet allopathique que j'absorbe et remonter la pente, je confectionne alors la fameuse crème Budwig le matin, des soupes d'orties riches en fer et en silice, parce que j'adore faire une petite balade pour aller les cueillir et des graines germées pour enjoliver les salades et les tartines salées tout en faisant le plein de vitamines !


Pour faire germer des graines:

J'utilise des mélanges tout prêts que l'on trouve en magasin bio.(Alfa, cresson, choux rouge par exemple).

Je ne possède pas de germoir alors je fais tremper les graines dans un pot en verre recouvert d'un bas ou d'un fin grillage, pendant 4h.
Ensuite, je rince, j'égoutte bien puis je retourne le pot dans un bol de façon à laisser passer l'air en dessous et à permettre à l'eau de continuer à s'égoutter.
Je rince à nouveau matin et soir pour maintenir l'humidité pendant 4 ou 5 jours selon les graines utilisées.

Pour la soupe à l'ortie:

Ramasser les jeunes pointes avec des gants de préférence (ma maman y arrive sans gant et sans se piquer mais c'est encore un mystère pour moi...) et dans la mesure du possible, loin des habitations et des champs gavés de pesticides.
Dans une casserole, recouvrir les orties d'eau et ajouter une cuillère à soupe de flocons d'épeautre (ou faire cuire une pomme de terre avant puis ajouter les orties après).
Il se dégage une forte odeur car c'est à la cuisson que les orties perdent leur pouvoir urticant !
Laisser frémir 10 minutes, mixer et ajouter un peu de crème de soja, de lait ou de crème fraîche et saler. J'utilise du shoyu à la place du sel dans la soupe car j'aime beaucoup le goût de cette sauce de soja light et je rajoute toutes sortes d'ingrédients (levure, algues, graines germées) qui transforment  cette soupe que j'adore en breuvage de druide...