lundi 5 mars 2012

La Pedriza


Un beau lieu à découvrir pour qui souhaite goûter aux joies d'une escalade atypique !


La Pedriza est un très joli massif granitique situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Madrid. On y accède depuis le petit village de Manzanres El Real construit au bord d'un grand lac, lieu de villégiature des madrilènes. A Manzanres, on trouve une architecture bariolée et un peu kitsch, une jolie place ancienne, des terrasses ensoleillées, un chouette petit café et dix topos différents du massif ! Les cigognes ont élu domicile au sommet du campanile, un drôle de château tout droit sorti d'un Walt Disney monte la garde et grimpeurs et randonneurs affluent durant le week-end.


Le granit qui ressemble à celui de la Corse est incroyablement compact. Le meilleur granit que j'ai jamais vu en fait, particulièrement en face nord où il est possible d'adhérer sur presque rien... L'escalade est très variée: en dehors des inévitables dalles: des piliers, des arêtes, de jolis murs à réglettes...
Aïtor Barez et son amie Aïtana nous ont chaleureusement guidés de dalles classiques fichtrement difficiles (les fameux 6c de Jesus Galvez aujourd'hui 7a+) en dalles extrêmes et de tapas en cerveza pendant ces quinze jours. Le plus dur pour moi : les repas à 10 heures du soir en hiver ! Pire que les dalles toutes lisses!

 
Jesus Galvez au secteur El Hueso dans les années 80
Nous avons aussi beaucoup marché pour accéder aux différents sites éparpillés un peu partout dans la montagne. De belles randos entre les pins et les gros bouquets de romarin presque en fleur, épiés par d'énormes vautours et d'adorables "cabras de la montagna", apparentées à nos bouquetins.


Notre copine Brittany fraîchement débarquée de Salt Lake City a enchanté notre séjour. Avec Arnaud, nous l'avons rencontrée il y a un peu plus de 15 ans à Rifle dans le Colorado. Elle vivait en climbing bum avec son ex-petit copain et une minuscule chatte tigrée dans un vieux camping-car. A l'époque je m'étais dit "c'est comme ça que je veux vivre !" On était restés en contact mais on ne s'était jamais revus et nous voilà partis tous les trois pour vivre dans ce pittoresque appartement où se sont accumulés par strates, 50 ans de souvenirs de famille d'un charmant couple de retraités. Un jardinet, un poulailler (le coq qui nous réveillait à 4 h du mat est passé à la casserole pendant le séjour) et de jolis lapins qui disparaissaient régulièrement dans le civet de nos hôtes.


Un très beau voyage ponctué d'un petit tour à Cuenca, d'un dimanche à Madrid et d'une visite d'Albarracin au retour. On remet ça l'hiver prochain car l'Espagne nous rend vraiment jaloux avec tous ses rochers!

Pour plus d'infos, vous pourrez retrouver La Pedriza dans le magazine Grimper ce printemps.